All posts by steve azoulay

L’anisocorie, est-ce grave docteur?

Les pupilles sont les petits trous noirs sur l’iris, partie colorée de l’oeil. La lumière entre dans les pupilles pour fixer des images sur nos rétines au fond des yeux. Lorsqu’il manque de lumière, elles se dilatent pour en faire pénétrer davantage dans l’oeil et inversement, elles vont rapetisser, se constricter, s’il y a beaucoup de lumière pour protéger les yeux. Les pupilles sont un peu comme le diaphragme d’une caméra.  L’anisocorie est le fait d’avoir les pupilles de diamètres inégaux. Il faut savoir qu’environ 1 personne sur 5 présente une anisocorie physiologique dans la population, ce qui signifie que pour ces gens l’inégalité entre leurs pupilles n’est pas problématique en soi. Par contre plus rarement cette inégalité de taille entre les pupilles peut cacher des problèmes plus graves : AVC, problèmes neurologiques, un anévrisme intracrânien, une tumeur, un traumatisme, des maladies systémiques comme le diabète ou l’hypertension, etc. Certains médicaments ou autres substances peuvent aussi modifier le diamètre des pupilles. Si vous notez une anisocorie chez vous ou vos proches, en cas de doute vaut toujours mieux la faire vérifier en consultation. Essayer de noter le moment où vous l’avez remarquée pour la première fois, ce qui aidera nos optométristes. La vérifications des réflexes pupillaires fait partie des tests de base pour chaque examen visuel complet. Prenez rendez-vous!

Je vois double, est-ce grave docteur?

Voir double, ou la diplopie, peut être un signal d’alarme lorsqu’elle est récente ou si elle s’aggrave avec le temps, (si bien évidemment elle ne fait pas suite à une bonne dose d’alcool!). En effet dans le domaine de la santé, nous nous devons en tant que professionnel de toujours envisager la pire situation, qui est dans le cas d’une vision double récente, la possibilité d’une tumeur dans la tête. Parfois les tumeurs au cerveau en viennent à compresser le nerf optique ou d’autres structures oculaires et provoquent de la diplopie. D’autres causes moins graves peuvent aussi faire voir en double: une vision non corrigée, un problème cornéen, des cataractes, un mauvais alignement des yeux (strabisme par exemple), un problème thyroïdien, une blessure au visage ou à la tête, ainsi que d’autres maladies comme le diabète, l’hypertension, les AVC, les maladies neuro-dégénérative, etc. Dans tous les cas si vous voyez double, une consultation en optométrie s’impose rapidement. Les traitements varient d’une simple paire de lunettes à une référence vers le médecin approprié. Consultez-nous!

Un traitement prometteur contre la maladie de Leber, cause de cécité‏

Cette semaine dans l’actualité, nous pouvons lire au moins une bonne nouvelle, et ce, dans le domaine de la basse vision! Concernant la maladie de Leber qui est une maladie rétinienne héréditaire causant une perte de vision pouvant aller jusqu’à la cécité, un médicament à prendre par la bouche a permis d’améliorer la vision des personnes atteintes. Bien qu’encore au stade expérimental, cette recherche permet de redonner espoir à de nombreuses personnes parfois très jeunes dont des enfants qui subissent une perte de vision souvent irréversible jusqu’alors en raison de cette maladie. Le médicament administré possède un effet relativement rapide et est généralement bien toléré. En effet, les effets secondaires rapportés sont surtout des maux de tête, de la photophobie (une sensibilité accrue à la lumière), et une modification de certains taux de cholestérols sanguins. L’équipe de chercheurs de l’Université McGill est basée à Montréal, à l’Hôpital de Montréal pour Enfants. Évidemment, de plus amples travaux seront nécessaires afin de comprendre mieux les mécanismes d’action impliqués. Il y a de quoi être fiers de la recherche au Québec! Si vous souffrez de la maladie de Leber ou de basse vision en général, sachez que Dre Mayer est l’une des rares optométristes au Québec ayant complété une MSc clinique dans ce domaine. Elle peut vous proposer les ressources nécessaires pour vous réadapter à la plupart de vos activités. Prenez rendez-vous!

Des verres de contact pour tous! Quelques faits à savoir.

Savez-vous que presque tout le monde peut porter des verres de contact? Nous pouvons corriger quasiment toutes les prescriptions incluant les plus élevées avec des lentilles parfois même sur-mesure. Sachez d’abord que plus les lentilles sont jetées fréquemment, mieux c’est pour plusieurs raisons: moins d’accumulations de saletés donc plus de confort et une meilleure transmission d’oxygène à travers la lentille et aussi moins de risque d’infection. Donc plus on les change souvent, mieux c’est pour l’oeil. Nous privilégions les mode de port en jetables au jour qui n’est plus aussi dispendieux qu’avant (en moyenne autours de 1$/jour la paire pour un approvisionnement annuel), puis les jetables aux deux semaines et finalement les jetables à chaque mois, un mode de port légèrement plus économique mais qui nécessite plus de soins d’entretien avec plus de risque d’infection ou d’intolérance à moyen terme. Il est à noter que les seules lentilles jetables aux 2 semaines sont de la marque Acuvue, donc 24 paires/an plutôt que 12 paires/an en mensuelles. De plus, le matériau est très important. Nous privilégions les verres de contact faits de silicone hydrogène, puisque la transmission de l’oxygène à l’oeil est accrue et avec idéalement une protection UV dans la lentille comme pour les Acuvue. Pour les enfants, les adolescents, et tous ceux qui ont besoin d’une forte prescription, les lentilles jetables au jour sont à privilégier. N’oubliez pas que si vous portez des verres de contact, il est impératif de vous faire examiner chaque 6 mois à 1 an, au minimum pour un examen complet de routine. Curyeux Optométristes vous offre le service d’ajustement de verres de contact par des docteurs en optométrie dans tous ses centres. Nous offrons en plus des services d’ajustement spécialisé pour les cas particuliers comme les kératocône ou les greffes cornéennes par exemple. Intéressé? Prenez rendez-vous avec l’un de nos optométristes.

Demodex folliculorum ou la mite des cils!

Saviez-vous qu’il est possible d’avoir des parasites dans les cils? Notamment (parce qu’il en existe d’autres!), demodex folliculorum, une mite de la famille des acariens. Une invasion de ces mites sur les cils provoque surtout une blépharoconjonctivite, une infection des paupières et de la surface de l’oeil qui provoque de l’irritation, des démangeaisons, de la rougeur, des inconforts, du larmoiement et même une baisse de vision. Ces mites peuvent aussi causer à une moindre fréquence des conjonctivites bactériennes, des orgelets ou des chalazions. Les invasions par ces mites semblent liées à l’âge, mais aussi à un système immunitaire affaibli, par exemple en cas de stress ou de fatigue extrême, de maladies, de diabète de type 2, de cancers en particulier du sein, de traitements médicaux comme la chimiothérapie, de malnutrition, etc. Si vous souffrez d’une infection des paupières ou de la surface de l’oeil qui est récurrente ou qui ne répond pas bien aux traitements prescrits, le démodex folliculorum en est peut-être la cause. N’hésitez pas à nous consulter. Et surtout il n’y a aucune honte à avoir, c’est quelque chose de très commun mais qui est souvent mal diagnostiqué.

GREFFES DE CORNÉES CULTIVÉES EN LABORATOIRE, UNE AVANCÉE MAJEURE!

Vous avez peut-être lu cette nouvelle récemment: grâce à la technologie provenant des cellules souches, une équipe médicale de Québec a réussi à implanter des greffes de cornées fabriquées avec des cellules souches chez au moins 6 patients, une première au Québec qui donne beaucoup d’espoir. La cornée est une lentille physiologique à la surface de l’oeil qui se doit de rester transparente afin de procurer une bonne vision. Elle peut malheureusement s’opacifier ou même être détruite pour diverses raisons: une tumeur, des traumatismes sévères dont des brûlures avec des produits chimiques, des maladies auto-immunes sévères, des maladies congénitales, etc. Parfois la seule solution pour améliorer la vision reste la greffe de cornée. Actuellement, les greffes proviennent de donneurs décédés, avec ce que tout cela implique: liste d’attente, risque de rejet du greffon, etc. En cultivant des cornées en laboratoire, on réduit de beaucoup ces inconvénients, surtout que la cornée peut être prête en environ 2 semaines. Actuellement au stade de projet de recherche, cette avancée majeure redonne de l’espoir à tout ceux qui sont handicapés visuellement en raison d’un problème cornéen, et pourquoi pas dans le futur, aussi aux gens qui sont en attente d’une greffe d’un autre organe.

LE SYNDROME DU BÉBÉ SECOUÉ ET LES YEUX

C’est un sujet bien triste mais important à discuter puisqu’on peut le prévenir par le simple fait d’en parler et qu’il peut toucher n’importe quelle famille, aussi fréquemment que 5% des familles au Québec, de toutes les cultures et tous les niveaux socio-économiques. Secouer un bébé de moins de 2 ans est un geste de violence et de désespoir qui a de graves conséquences: 20% de ces enfants en décéderont et plus des deux tiers grandiront ensuite avec des séquelles permanentes. Parce que son cou est fragile, secouer un bébé lui causera des saignements dans la tête et aux yeux, de l’enflure au cerveau et des dommages aux cellules nerveuses souvent irréparables. L’enfant pourra en devenir paralysé, aveugle, épileptique, avoir des troubles du sommeil et de l’alimentation, des retards de développement et des problèmes cognitifs. Ceux qui sont le plus à risque de secouer un enfant sont: le père, le beau-père (conjoint de la mère), la gardienne de sexe féminin et en 4e position, la mère. En prévention avant de perdre le contrôle et de commettre l’irréparable, il ne faut surtout pas hésiter à appeler quelqu’un. En situation de crise, parler à quelqu’un diminue la pression de 50 %.  La ligne téléphonique Parents 1-800-361-5085 peut aussi aider. Et si vous avez un doute qu’un enfant de votre entourage peut avoir été secoué, il est de votre devoir d’en parler. En tant qu’optométriste si vous nous consultez à ce sujet touchant directement au développement visuel, nous sommes en mesure de vous orienter vers les ressources appropriées. 

TOMOGRAPHIE POUR TOUS!

Savez-vous que la macula est le centre de la rétine qui tapisse le fond de l’œil? Cette zone mesure 6 m de diamètre et 1 mm d’épaisseur. Elle est la source de notre bonne vision. C’est là où vivent les cônes et les bâtonnets de la rétine. La meilleure technologie pour voir et mesurer la macula de l’œil, c’est la tomographie ou le scan de l’oeil. Ces instruments des plus sophistiqués servent à scanner l’épaisseur de la rétine au niveau microscopique. Ces images à l’échelle microscopiques sont ensuite lues par un optométriste ou un ophtalmologiste afin de déterminer le niveau de santé de la macula. Par ailleurs, le nerf optique est une autre zone de la rétine que nous analysons par scan. Il représente 2 mm de diamètre. C’est au niveau de la macula et du nerf optique que défilent les milliards de scènes de notre vie. En vieillissant, on perd tous une certaine quantité de cellules rétiniennes. Par contre des maladies comme le glaucome, la DMLA ou la rétinopathie diabétique, vont engendrer une perte plus importante et rapide de ces cellules irremplaçables, donc une perte de vision souvent permanente et irréversible. Grâce à la tomographie de la rétine, il nous est maintenant possible de diagnostiquer etde suivre ces maladies à travers un examen de dépistage avancé en plus de celui traditionnel. La tomographie s’adresse à tous alors exigez-la lors de votre examen.  Nous recommandons à tous nos patients une mesure de base et des mesures de suivis selon l’âge et la condition pour mesurer votre proflde santé rétinienne. Chez CURYEUX nous sommes parmi les quelques centre au Québec à vous offrir cette nouvelle technologie révolutionnaire. Et nous vous offrons maintenant cet outil de santé visuelle abordable, le scan de la macula en mode dépistage pour 20$ seulement. Il n’y a pas de raison de s’en priver!

L’EXAMEN SOUS CYCLOPLÉGIE: DES BÉBÉS AUX JEUNES ADULTES.

L’examen sous cycloplégie sert à déterminer la prescription des lunettes de façon exacte, rapide et efficace en mettant l’oeil « au repos » avec des gouttes pour empêcher l’accommodation. Ce test s’adresse aux non-presbytes, ceux qui peuvent faire le focus de proche, en particulier les enfants, adolescents et jeunes adultes. En effet quand on regarde de près, on force les yeux pour avoir une vision nette, c’est l’accommodation. Si l’oeil accommode pendant l’examen de la vue au loin, la prescription des lunettes peut alors être faussée. Chez les tous jeunes enfants et même pour certains jeunes adultes, il peut être difficile d’empêcher les yeux d’accommoder lors de l’examen, soit parce qu’ils ne peuvent pas respecter les consignes comme un adulte, soit parce que certains jeunes et adultes souffrent de ce qu’on appelle une spasme accommodatif, un état dans lequel les yeux sont tellement habitués de forcer qu’ils ne peuvent plus se mettre au repos facilement. À l’aide de simples gouttes, on peut empêcher les yeux d’accommoder, et ainsi faire l’examen de la vue de façon plus précise. Les gouttes n’ont pas un effet instantané, elles prennent environ 45 minutes à agir. Leur effet dure 12 heures. Il ne faut pas prévoir d’activités au près ensuite puisque la vision sera floue. Également, les yeux seront temporairement plus sensibles à la lumière. Vous êtes parents de jeunes enfants, adolescents ou êtes un jeune adulte qui travaille de près ou à l’ordinateur, ce test pourrait être important pour vous. Consultez-nous!

SI MON ENFANT VOIT BIEN, DOIS-JE L’AMENER QUAND MÊME CHEZ L’OPTOMÉTRISTE?

Oui absolument ! tout comme on va chez le dentiste sans avoir mal aux dents ou chez le médecin sans être malade. Tous les enfants devraient passer un examen de la vue dès 6 mois pour dépister les problèmes graves pas toujours évidents et ensuite, vers 3 ans, puis annuellement même si l’enfant ne porte pas de lunettes. Un examen de la vue complet ne consiste pas seulement à évaluer le besoin ou pas de lunettes, il doit aussi inclure une évaluation de la santé oculaire. Beaucoup de problèmes et de maladies des yeux ne sont pas apparents et permettent quand même d’avoir une vision relativement bonne les deux yeux ouverts. Par exemple, un enfant pourrait présenter un oeil qui ne voit presque rien et l’autre qui voit parfaitement, donc voir bien les deux yeux ensemble à cause du bon oeil. Ce défaut se nomme amblyopie ou oeil paresseux et il est la plupart du temps facilement traitable, mais seulement durant l’enfance. Si non traitée dans le jeune âge, l’amblyopie persistera toute la vie. Aussi, la majorité des informations nécessaires à l’apprentissage et à la scolarisation passe par les yeux. Donc pour avoir de bons résultats à l’école, il ne suffit pas de « bien voir », il faut avoir des yeux en santé! Si vos enfants n’ont pas eu d’examen cette année, appelez-nous pour réserver votre place.