Curyeux Blog

LES ALLERGIES SAISONNIÈRES

juin 10,2011 By steve azoulay
Plus communément appelées rhume des foins, environ 10% à 15% de la population canadienne souffre de cet ensemble de symptômes désagréables qui revient à chaque année : éternuements à répétition, picotements au nez, à la gorge et aux yeux, larmoiement, yeux rouges et irrités. Le phénomène tend à s’empirer avec les années en raison de l’effet de serre qui stimule les végétaux à produire plus de pollen. Dès la mi-mars jusqu’à la fin juin, ce sont les arbres et les arbustes qui causent ces allergies. De la fin mai à la mi-octobre, ce sont les graminés qui en sont responsables (gazon, foin et plantes céréalières), et de la fin juillet à octobre, c’est plutôt l’herbe à poux.
Les conséquences des allergies saisonnières ne sont pas banales, elles nuisent à la qualité de vie, sont responsables d’absentéisme au travail et sont même associées à l’asthme et aux sinusites chroniques. Elles affectent beaucoup le port de verres de contact.
Pour les traiter efficacement, il faudrait que la personne qui en souffre évite les sources d’allergènes, ce qui devient irréaliste dès qu’on ouvre les fenêtres. En tant qu’optométristes, nous vous suggérons plutôt de consulter d’abord le médecin ou le pharmacien pour qu’il vous recommande des médicaments contre les allergies en vente libre. Ensuite si vos yeux vous dérangent toujours et surtout si vous porter des verres de contact, demandez une consultation avec nous pour obtenir une ordonnance de gouttes pour vous soulager.